Raid Aventure Pays de Vie

Association loi 1901

E-MAIL:           contact@rapv.fr

CO RAPV 2020

Comptes Rendus

Les copains de Fabien Guilloteau et Jean-François Maudet avaient bien fait les choses, une fois de plus, samedi dernier. La Co nocturne des Clouzeaux était bien intéressante. AU programme, de la forêt, de nuit, dans la boue et l'eau. C'est excellent pour la peau et c'est amusant comme tout. Cet état d'esprit qui nous anime, raideurs et orienteurs, qui nous fait nous prendre pour Mimi Cracra : "Mimi Cracra L'eau elle aime ça L'eau moi j'adore ça Ça dégringole Et je rigole Mimi Cracra L'eau elle aime ça Tant mieux si ça mouille Je fais des patouilles " Bref, aux Clouzeaux, il y en avait suffisamment pour tous et heureusement. 20 équipes du RAPV s'alignaient samedi soir sur les 130 teams participants. C'est bien le signe de la bonne vitalité de notre association dont

La CO de RVP est terminé. Les têtes sont tournées vers la CO des Clouz'O de raid Apte. C'est l'occasion de revenir sur les résultats du RAPV, ses réussites et ses erreurs à ne pas reproduire. En tout cas le cadre de cette Co était magnifique. Les paysages de la vallée de Poupet étaient comme d'habitude à couper le souffle et les branches basses à couper les têtes (quelques bosses). La rivière était humide à souhait et la nature nous a offert son lot d'épines, de boue et de cailloux. Tout ce que nous adorons (sinon nous n'en ferions pas). Bravo aux champions du RAPV, Nico et Sebos qui gagnent cette CO devant Guillaume et Louis 3èmes. Au final 9 équipes "ferment la carte"

"Here we are, born to be kings We're the princes of the universe Here we belong, fighting to survive In a world with the darkest powers" Queen Ainsi commençait le générique d"Highlander", le dernier des immortels. Pour LDHD Vendée, Alban et Louis comptaient bien s'amuser. Pas forcément pour demeurer le dernier "immortel" en lice. C'est Louis qui témoigne de son "footing géant". LDHD pour Le Dernier Homme Debout - Vendée - France Le principe est simple mais original. Réaliser le plus de boucles possible pour être le dernier homme debout. Chaque boucle fait 7,5 km et 270 mètres de dénivelé positif (270D+), en gros ça veut dire que ça monte et ça descend pas mal, avec quelques bonnes côtes où il est préférable de marcher. Une boucle doit

Il y a bien longtemps que le RAPV ne nous met pas au courant de ses actualités. Il prépare activement la CO du 9 février. Mais ses membres ne sont pas pour autant inactifs. Louis Sorin par exemple. Il a réalisé avec Guillaume, Steven, Laurent et David les 125km des Herbiers. Fortunes diverses pour nos amis qui ont apprécié la nature dans ses grandes largeurs et non pas ses grandes largesses. En effet le temps épouvantable ne leur a pas fait de cadeaux. "Il m'aura fallu des bons moments partagés ainsi que des moments en solitaire sur Le Dernier Homme Debout - Vendée - France pour me permettre de revenir sur mon expérience des Herbiers. Après 1 mois, je n'avais toujours pas réussi à trouver les

RAPV, mes qué un asso -Rapv plus qu’une association- Quel week-end de fous ! Quel condensé d’émotions et de partage ! Encore une fois, le RAPV s’est montré à lui-même et à tous que les valeurs de partage et de dépassement de soi ne sont pas vains mots au sein de cette association. Deux journées de courses sur « nos » terres, sur les terrains de jeu qui sont les nôtres. Des côtes, des descentes, des dévers que nous arpentons souvent lors de nos séances. De là à dire que nous connaissons par cœur le parcours, ne franchissons pas le pas. Il y a eu des égarements de la part de nos Rapvistes qui le prouvent. Samedi Les hommes du RAPV se rallient à la moustache («

Parce qu'on est pas obligé de prendre un dossard pour se faire plaisir le week-end, des sorties entre copains sont organisées pour faire découvrir les terrains de jeu de certains. Dimanche 24/11 c'est au Herbiers que les gars du bocage ont donné rendez vous aux Rapvistes. 2 parcours proposés: 15 et 25 kms sur les traces du Trail du Père Noël orgaisé par l'ABV en décembre. Alors histoire de découvrir ou de re-découvrir les chemins, le départ était donné au parc du Landreau pour monter au sentier des crêtes et un long passage aux Mont des Alouettes. Malheureusement, le soleil n'a jamais percé de la matinée et c'est dans une ambiance brumeuse que le petit train bleu  s'est engouffré dans la Maha.

Ils étaient 1400 coureurs a partir de St André de la  Marche ce samedi soir en lampe frontale. 3 courses au choix: 11, 21 et 31 kms. Parmi eux, 3 Rapvistes ont pris le départ sur le 31 kms: David Boisson (nouvelle recrue 2019),David Luttiau et Thomas Brisset. Une belle organisation et surtout une belle ambiance pour cette 5e édition avec du beau monde sur la ligne de départ. Sur les 176 arrivants du 31, nos 3 compères finissent dans les 25 premiers: David B 24e, Thomas 18e et David L (Patron) 12e. Une belle perf pour un parcours assez difficile, bravo les gars! Les résultats complets: https://www.trail-meltonic.fr/wp-content/uploads/2019/11/2019_resulats_31KM_nocturne.pdf https://youtu.be/4zrlG2FmzgI

En attendant les résultats du raid PSNO du côté d'Agen, le RAPV avait dépêché deux hommes à la Verrie pour faire un petit bike and run de 14km. Pierre nous raconte sa folle équipée avec Louis Sorin, l'aigle cerviérois. Un témoignage de fin de peloton en tête Oui j'ai bien envie de raconter ça parce que c'est la première fois que je fais une course dans le peloton de tête. Alors pour tous ceux qui ne savent pas à quoi ça ressemble c'est finalement intéressant. Je ne risque pas de refaire ça tous les jours alors autant en témoigner. Après un rapide échange sur réseaux sociaux, nous décidons avec Louis de nous inscrire à la Verrie, au dernier moment. Nous retrouvons sur

Freddy Babu et Cyril Gouas s'imposent sur la CO de Nieul sur L'Autize. Cyril nous raconte sa CO. On partait sur une petite C.O d'école, histoire de s'entraîner et de tester un peu une nouvelle équipe pour le challenge. Au choix un parcours débutants 9km ou confirmés 20km. Pas trop entraîné pour ma part on se dit qu'on fera ce qu'on peut sur le confirmé et les 44 balises à ramasser. Parcours très roulant préparé par David Bailly, mais bien agréable avec très peu de route. Une belle grosse averse au début avec de belles rafales de vent tout le long, pas facile. Au final on en prend 40. 1 où on jardine 10 min et qu'on trouvera pas (comme

Il y a un an de cela, je courais peinard sur nos trails vendéens en côtoyant des mecs de tous niveaux. Tiré vers le haut, j'ai appris à connaître les plus ambitieux, ceux qui avaient, attention, un "vrai bjectif" après la course, bref les Grands Malades. Ces mecs là, ils rêvent de faire un 50, 70, 100, 120, 168 km (=100 miles)ou même plus!! Donc ils s'entraînent sur nos courses régionales alors que toi tu t'entraines pour courir sur ces courses!! Là y a un truc! ?