Raid Aventure Pays de Vie

Association loi 1901

E-MAIL:           contact@rapv.fr

Image | Alt

Resultats

Après 5 défis orientation, le challenge de Vendée a pris fin dimanche dernier. Le Rapv s'y est distingué par de jolies performances. Cela permet à l'association de remporter le classement dit "du cochon". C'est avec bonheur que nous essayerons de faire un bon usage de ce cochon. Mais pas de victoire sans adversaires et ils ont été cette année encore, brillants. Commençons Raid'Apte qui était bien décidée cette année à réitérer leur farce de 2019 quand l'association cluzélienne avait emporté le cochon pour 3 points. Encore une fois les Guilloteau, Cougnaud, Bariteau, Guérin, Pinson, Brégeon, ont été de brillants orienteurs et orienteuses. 148pts lors de la CO de Cap à L'Ouest notamment. Derrière c'est justement Cap à l'Ouest qui aura

Quelques résultats de la 1000D de Pissotte. Notre collègue du Jogging Club du Poiré sur Vie a brillé en l'emportant en 1h46. Bravo Corentin Thibaud. Guillaume Jourdain 3ème en 1h51 Miichaël Bouyer 6ème en 1h54 Dany Renaudin 20ème en 2h06 Romain Chantreau 29ème en 2H08 Olivier Le Cornec 50ème en 2h13 Damien Grimaud 53ème en 2h14 Guillaume Gouas et Fabien Poireault 68 et69èmes en 2h18 Alexis Moreau 89ème en 2H22 Alban Poirier 114ème en 2h29 Christophe Guillet 135ème en 2h33 Anne-marie Charrier 168ème et 10ème F en 2h38 Emilie Jollivet 193ème 14ème F en 2h43 Sandrine Jourdain 207ème, 17ème F en 2h45 Bravo à toutes et à tous !

Entre un rasoir multilames et le RAPV, peu de différences si ce n'est qu'on fait moins de passages avec le RAPV pour une coupe bien nette. Ce week-end 23-24 octobre nous avons pu constater qu'au RAPV, on est capable de changer la tête de rasoir et de sortir de nouvelles lames. Trail du Troussepoil Commençons par le fin du fin, les nouvelles lames, jeunes et aiguisées qui se sont affrontées au trail du Troussepoil à Moutiers les Mauxfaits. Tao Belloeuvre prend la 13ème place du 10km. Il est le 2ème cadet en 45'49. Il n'est pas le seul jeune car Alexandre Descatoire (junior) finit 3ème du 19km en 1h21'13 (hufffff

Et ce Festival des Templiers, on en parle?Un événement du trail devenu populaire au fil des années. 26 ans (quel bel âge!) que chaque année le nom des Templiers résonne en ce début d'automne. Aujourd'hui c'est plus de 10 000 coureurs qui viennent partager leur passion dans les Grands Causses qui m'étaient inconnues, ces terres rebelles et libertaires

Ce dimanche le Rapv est sur tous les fronts encore une fois. Et quoi de mieux que la métaphore aquatique pour le résumer quand on sait que certains passent juste à côté de l'usine d'eau de la Bultière. Pourtant ce n'est certainement pas l'eau qui caractérise le mieux les Rapvistes partis en trail off à la Réunion. Ils feront certainement un superbe résumé de ces 4 jours de folies dans les semaines à venir. En tout cas ils envoient des photos à faire verdir de jalousie un militant Greenpeace. L'eau de la Bultière car sa coule de source. L'Ogec de l'école de Bazoges en Paillers organise son traditionnel trail de la Bultière. Je ne suis pas du tout impartial car

Les Pictons du RAPV sont allés défier les Arvernes sur leur terrain de jeu. Cette fois-ci pas de Vercingétorix ni de Jules César, encore moins d'Astérix ou d'Obélix. Non ce sont Nicolas Perras, Florian Buton et David Luttiau qui sont allés lutter contre les légions de traileurs. Sur le 48km, Florian et Nicolas ont lutté et sont tombés les armes à la main. 41ème pour Flo en 5h16 sur le 48km et 327ème position pour Nico en 6h54. David n'a jamais rendu les armes. Il s'est envolé sur les pentes auvergnates, dans le col du Béal u celui de la Loge pour accrocher une méritante 9ème place en 17h16 sur l'ultra 130km. Il en termine 3h après le vainqueur, l'ultratraileur renomméPpatrick

C'était la semaine dernière, dimanche 10 octobre 2021. A Rosnay, dans ce sud Vendée si plat, la vallée de l'Yon dessine quelques méandres et modèle des coteaux que de nombreux Vendéens adorent, à commencer par un des plus grands coureurs du secteur, Julien Cougnaud, invaincu depuis des années sur son terrain d'entrainement. Mais dimanche dernier c'était le réveil du fauve, de la bête. Louis Sorin, le lion de Rocheservière est allé défier les terres de Monsieur Cougnaud. En 2h 08', le fauve a rugit et s'est imposé, détronant l'indétronable Julien Cougnaud. Bon allez avouons-le. Julien Cougnaud, ce grand champion qui mériterait le prix de l'orange (celui du plus sympathique décerné habituellement par les journalistes sur le tour de France), était