Raid Aventure Pays de Vie

Association loi 1901

E-MAIL:           contact@rapv.fr

Image | Alt

Trail

9km, voilà une distance qui pique un peu. C'est le genre de distance que l'on sert en apéritif. Une paire de jambes avec sa sauce lactique sur un lit de poumons carbonisés et son accompagnement coeur ouvert. 21ème Freddy Remigereau 39'06 27ème Nicolas Alexandre 40'16 69ème Melle Doremus 46'50 (1ère M2, un podium ça s'arrose)

Ce 16km du dimanche s'annonçait sous un froid soleil. Au rayon des satisfactions nous noterons la belle performance de Luc Barreteau en 1h37. Bien joué Lucio. Devant nous avons "l'inaltérable" (le fameux inaltérable), Marc Boursereau qui s'impose en 1h02, devant Nathan Graton en 1h03. Thomas lardeux est 19ème en 1h16, Sébastien Garnier en 1h18 est 32ème, devant Anthony Relet, 44ème en 1h21. Cédric Angibaud prend une très belle 103ème place en 1h30 devant Emilie Montas-Pavageau (qui finit ses course, contrairement à son mari). Elle est 115ème, 7ème féminine et 2ème M2 en 1h31. Frédéric Martineau est 127ème en 1h32 devant Astrid De Maissin, 150ème en 1h34. Good Job

1875. Le président Mac Mahon constate les dégâts de la crue de la Garonne. Le Président : "Que d'eau ! Que d'eau !" Le préfet : "Et encore Monsieur le Président vous n'en voyez que le dessus !" On ne pourra pas trouver meilleure illustration pour notre chère course de la Vie au Poiré. Le 16 nocturne s'est déroulée malgré une crue continue, grâce à l'adaptation et aux responsables du parcours du Jogging Club du Poiré. Balisant le matin l'eau venait aux chevilles. Vérifiant l'après-midi, elle montait mi-cuisses (également le surnom de David Mandin). Le soir elle dépassait les hanches (tout dépend de la taille, n'est-ce pas Anaëlle). Le 16 nocturne, modifié au dernier moment s'élançait à 19h30. Ariane 5 mettait en

Dimanche avait lieu le traditionnel trail des Maines à Saint Georges de Montaigu. Après la neige en 2022, cette nouvelle édition fut particulièrement humide et grasse, en photo d'illustration on peut voir Pascal à l'arrivée !La météo capricieuse n'a pas découragé nos RAPistes, mais a ajouté une dose d'adrénaline à cette aventure sportive. Le parcours s'est révélé être un véritable défi, avec des terrains boueux, des coteaux glissants et des passages dans l'eau qui ont mis à l'épreuve la résilience de nos bleus et noirs.Raphaël et Guillaume B. ont opté pour le parcours de 15 km, affrontant les embûches avec courage.Guillaume B. . a particulièrement brillé avec une performance remarquable, franchissant la ligne d'arrivée en 1h17 et décrochant une jolie