Raid Aventure Pays de Vie

Association loi 1901

E-MAIL:           contact@rapv.fr

Image | Alt

Trail

Voilà bien un titre nouveau pour moi. Des sensations nouvelles sont apparues durant cette course. Une nouvelle gestion, une nouvelle aventure. Il n’y a pas de vérité en trail. En revanche, les leçons tirées des précédentes aventures ont une légère tendance à la redite. De vérité il y en a au moins une, c’est que je n’applique pas les enseignements découlant des trails précédents. Le principal étant : une course, ça se prépare physiquement en amont ! Après le Périgord, j’attaque en cette fin août la 2ème étape de mon triptyque de l’année, le 80km du Grand Raid des Pyrénées, nommé Tour des Lacs. Comme souvent, les émotions ont joué un très grand rôle dans ce parcours pentu. Le mental a été primordial, une

Ce week-end le Rapv courrait un peu partout en France, entre Nantes et Montaigu, en Corrèze ou dans l'arrière pays niçois. Trail de Nantes à Montaigu : 22km trail de la Maine, Pascal Gouraud 34ème en 1h53; Pierre-Yves Rabiller 91ème en 2h04 103km Ultra castel tour : Louis Sorin qui courrait sous les couleurs des Chevaliers du Vent prend la 5ème place en 10h21' En Corrèze sur le X trail Corrèze 105km, Vincent Gadé prend la 6ème place en 14h15. A Nice, David Menanteau doit abandonner après 114km. Il a été dans le top 10 une très longue partie de la course. Bonne récup. Chloé Menanteau boucle son 60km sous des conditions dantesques. en 9h49. Bravo Chloé.

Début janvier 2022, voilà les inscriptions ouvertes pour le GRP … J’y retourne c’est sûr ! J’avais pu faire le Néouvielle l’année dernière et j’avais kiffé cette aventure de 40 km avec 2500 de D+. Lequel cette année ? Hésitante entre le 60 et le 80 km, c’est finalement le Tour des Lacs (80 km 5000 D+) que je choisis, un choix que je ne fais pas les yeux fermés puisque j’ai pu voir entre temps que des copains du RAPV se sont inscrits sur cette distance et ce sera mon premier ultra en montagne donc je ne pense pas vivre cette aventure seule ! Un coup de folie ? je n’en sais rien mais en tout cas une motivation

Après L’UTPMA de Juin et ses 112 km avalés pour 5500 D+, un nouvel objectif pointait le bout de son nez. Celui-ci est sans aucun doute encore bien plus fou, voir inespéré pour moi il y a quelques années !(Pour rappel, lors de mon arrivée en 2018 du 80km, la première phrase que j’ai pu dire à mon papa était : JAMAIS ! Je ne le ferais plus !). Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !Du coup, cette année pour moi est ciblée d’objectif concrets et ambitieux, je vais même dans l’inconnu car je n’ai jamais fait ces distances, mais une énorme envie me booste à réaliser ces défis.L’UTPMA a été une superbe expérience mais

Tour du Néouvielle Départ vendredi pour le tour du Néouvielle à 8h de Saint Lary. 43km et 2460 mètres de dénivelé positif. Et il y aura du Rapviste pour affronter les cailloux et racines du Néouvielle. En effet Sébastien Gauvrit l'affrontera en compagnie de sa dame. Même idée pour Freddy Babu, une ballade en amoureux. Michaël Bouyer en sera lui aussi à sa deuxième course, tout comme Emilie Jollivet. Ce sera en revanche la première des deux courses pour Sandrine Jourdain. Pour les gens "normaux", ce marathon en montagne sera l'unique course. Ainsi Jérome Poiroux, Pascal Gouraud (en amoureux lui aussi), Romuald Mabit (également en amoureux), Maelle Doremus, Pierre et Vanessa Turquand (eux sont toujours amoureux sur chaque course). A

11 ! 80 ! 5150 ! Les chiffres, on leur fait dire ce que l'on veut. Retenez le 1er, le 2ème ou le 3ème, comme vous le voulez. 11, c'est le nombre de Rapvistes présents sur cette course exigeante qui culmine à 2876m en haut du Pic du Midi. 80 c'est le nombre de km à parcourir pour rallier l'arrivée. 5150 c'est le nombre de mètres à gravir pour pouvoir également terminer. C'est à ces conditions chiffrées que nous trouvons enfin des féminines du RAPV. Lucie Guéranger et Annabelle Martineau seront nos fières représentantes bleues et noires. Ils seront donc nombreux (9) à vouloir encadrer nos si belles représentantes. Parmi leurs chevaliers servants nous trouverons : Guillaume Francheteau, Flo Tenailleau,

120km ! Quelle blague ! Quand on s'aligne au GRP on sait qu'il y aura des "km gratuits". Si la publicité n'est pas mensongère à strictement parler, le fichier kilométrique de l'organisation annonce d'ores et déja 123,9km et 8537 mètres de dénivelé positif. Comme pour chaque distance, il y aura plusieurs courses dans la course. Il semble évident que tout le monde ne va pas au même rythme. Pour autant, si sur l'Ultra, David Luttiau est coché comme un de nos favoris en interne, sur ce 120km, un bon groupe de flèches noires et bleues. Bien malin qui peut dire lequel franchira la ligne en premier entre Marc Boursereau, François Grelier, Guillaume Jourdain. Au rang de nos outsider (toujours en

L'Ultra tour dénombre 13125 mètres de dénivelé positif (et à peu près autant de négatif). Au terme des 167km, Sylvain Barreteau, Julien Brianceau, Julien Neau et David Luttiau auront les cuisses chargées d'acide lactique. Mais ils auront surement de très beaux paysages en mémoire. Que ce soit le pic du Midi, le lac Bleu, les stations de Luz, Cauterêts, Hautacam, La Mongie et Barèges, les Rapvistes seront illuminés d'images magnifiques. Départ vendredi 5h place de Vielle-Aure. Sylvain Barreteau nous explique sa démarche : "Le GRP est l’objectif de l’année pour moi, après l’Utpma de juin, ou j’étais très bien physiquement mais fini avec une belle inflammation du genou. J’avais très envie de faire le 160 et je ne sais pas