Raid Aventure Pays de Vie

Association loi 1901

E-MAIL:           contact@rapv.fr

Image | Alt

Guilbaud Mot-clé

Par où commencer ? J'ai perdu l’habitude d’écrire un CR. Peut-être par ici tiens ! Si cette habitude a disparu c’est peut-être que la dernière course longue qui m’a permis d’écrire un CR remonte à 2019 à présent. Il doit y avoir des raisons. La plus connue ne revenons pas dessus. Il a surtout fallu adapter une nouvelle vie à 4. Ça c’est cool. Cool mais prenant. Bref le statut « désentrainement » marqué par la montre n’a jamais autant porté son nom. Objectif pour cette année : reprendre. Trois courses au programme : Ultra du Périgord, Tour des lacs sur le GRP et Trail des Templiers. Traditionnellement depuis un moment, seules les vacances me permettent de faire une prépa suivie. Trop peu de temps à accorder à

Il faut se lancer et une invitation ne se refuse pas alors c’est parti avec mon co-équipier Pierre pour cette dernière manche du challenge CO de Raid’Landes à Clisson. C’est une première pour moi, je suis novice en la matière. Je ne sais pas lire une carte, ni m’orienter ou encore calculer le traçage d’une balise à l’azimut. Tous ces termes me font peur mais Pierre est pro en la matière, je lui fais confiance et lui à priori compte sur mes jambes pour biper les balises alors je fonce tête baissée en espérant ne pas le décevoir. Départ du Poiré sur Vie vers Clisson en compagnie d’Anthony et Cédric, je suis plutôt détendue tout le long de la

Le Joggging club du Poiré sur Vie avait innové il y a 2 ans, proposant un 45km innovant (Dany Renaudin à jamais le 1er). Cette année le parcours du 25km, revisité à plus de 20% s'est révélé une nouvelle fois une réussite. Sa partie longeant la vallée de la Vie, de la côte redoutée de la Braconnerie au gentil toboggan du bois du Religieux, en passant par la Pallulière, la Maumernière et consorts a été très agréable à courir. S'en est suivie une longue relance (environ 3km) sur le bitume de la Maison Neuve qui a permis, qui de revenir dans la course, qui de s'échapper de ses poursuivants, qui d'anticiper le final un peu rugueux. Les 2 derniers km,