Resultats

Un peu de bitume ça use les semelles

Mais qui a dit que le Rapv ne faisait que des trails ?

Anthony « V1 » Caillaud au départ du 10km

Jeudi 1er les raideurs, orienteurs et traileurs du Rapv ont profité de la météo clémente pour affronter le bitume de Saint Christophe du Ligneron. Lors des puces ligneronnaises Nicolas Pavageau et consorts se sont distingués (plus ou moins) sur 21 ou 10km, courant aux côtés de nos amis du jogging club du Poiré.

Une reprise pour Pavag’

« Comment ça marche déjà cette montre ? « 
« Allez je passe devant Louis Sorin, qu il voit de quel panache sont fais les vieux. »
C est qui le patron ?

Surprise ce jeudi, Nicolas Pavageau fait prendre l’air à son maillot. 42ème en 1h22’23. Que nous réserve-t- il ? Un trail du Poiré épatant ou un trail des pères Noël comme cadeau ? A voir…

Benoît Landes comme locomotive, Guilbaud comme tender (wagon).

C est facile ici. Le Rapv taille une bavette en courant.
« Mais il est où Pierre ? »

Une belle paire sur ce semi. Ils ont déroulé ensemble pendant 11km avant qu un petit faux plat ne mette Pierre dans le vent. 5m… puis 10m… puis 20 etc. Impossible de revenir, Landes était lancé à 13km/h pour finir en 1h38’56, 356ème. Guilbaud échoue aux portes de l’heure 40. 1h41’14, après s’être arrêté pour réprimer ses hauts le coeur. Certainement un concurrent qui avait un parfum trop fort.

« Raaah j arrive Benoît ! »

Un V1 de plus.

Un Caillaud seul au monde !

Sur 10km Anthony Caillaud, 53ème en 37’16  est 11ème V1. Ça valait le coup des encouragements enthousiastes de Benoît et Pierre lorsqu’il les dépassa dans son dernier kilomètre.

Romuald Mabit bat de son frère.

Romuald, en bon métronome, ne fléchit pas dans la dernière ligne droite.

En 42’53, dans Mabit contre Mabit remake de Kramer contre Kramer, c’est Romuald qui gagne. Il termine 152ème contre 155ème pour Siegfried (Poiré sur Vie triathlon) qui finit en 43’05.

Fifi à la poursuite de Romu.

83km de bitume. Ça en fait de la route. Heureusement le RAPV s’en va dimanche au raidlight trail de Saint Jean de Monts. Ils vont manger du sable.

En bonus, madame Pavageau incognito.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *