Resultats

Le festival des Hospitaliers (Nant)

Le festival des Hospitaliers une belle aventure pays de vie.

Quels instants formidables ! Ce week end (28-29/10) 18 rapvistes se déplaçaient avec leurs familles pour le festival des Hospitaliers à Nant.

La belle histoire commence dès les courses enfants. Paul s impose alors que Martin prend la troisième place. Coline s impose chez les filles pour sa première course. Et enfin Louis, après avoir mené toute la course, prend la troisième place de sa course, dominé par plus âgés et plus grands. La pression était mise sur les parents.

Le 30km  (+1330m) voyait le départ d’Elie Sandrine Cindy et Elodie. Elle se distingue dans cette course de costauds. Il s empare d’une belle 93ème place en 3h35’19 alors que les crampes le tenaillaient. Sandrine, en accrocheuse et tenace termine 195ème, 12ème féminine en 3h57’07. Elle aura longtemps tourné autour de la 10ème place chez les filles. Elle en termine en ayant tout donné.  Un immense bravo à Cindy. Elle finit son premier gros trail 357ème, 31ème féminine, dans remarquable état de fraîcheur.  Après avoir bouclé cet été la traversée du GR20 (avec Sandrine notamment ), elle boucle cette belle et rude course en 4h30’49. Stressée par les barrières horaires, elle termine heureuse sous les acclamations des graines de rapvistes présents, se fendant même de quelques fentes à la fin. Un grand bravo à Elodie qui a réussit à finir, elle aussi, ce beau trail, sous les regards admiratifs de Julien et Romane. 502ème, 55ème féminine en 5h24’35. 518 finisseurs pour 600 au départ.

La course phare du week-end, le 75km  (+3490m) a vu la participation de 14 costauds.

Le premier d’entre eux est coach Guillaume Jourdain. Après avoir couru le trail des Templiers la semaine passée il a géré sa course dans la première moitié. Ensuite il a débranché le cerveau pour revenir sur notre président dans la descente du causse noir et finir 21ème en 9h21’41. Qu’ aurait il pu faire si il n avait pas couru les Templiers ? Une des très belles performances de ce week end est à mettre à l actif d Emilien. 27ème après avoir rattrapé puis lâché Guillaume, il l a vu fondre sur lui avant Cantobre. Il lui fait 9h28’54 pour rejoindre Nant. Grosse course de notre président Sébastien Gauvrit. Deux ans après sa dernière grosse course, il a longtemps flirté avec le top 20. Il termine à une néanmoins très belle 40ème place en 9h49’16.

Deux très belles places également pour Guillaume Gouas et Freddy « Djadja » Remigereau. 51ème et 52ème en 10h13’40.  Guillaume a pu profiter de la connaissance de la nature de Freddy pour ne pas s ennuyer durant ces longues heures.

Que dire de la course de David et Michael ? Fantastique, irréelle  ! Michael a emmené David jusqu’au 40ème km. Ce dernier se fait une entorse surune des nombreuses pierres cachées sous les tapis de feuilles innombrables des causses.  David, cheville en vrac, décide de rester chaud et ne s’ arrête pas au ravitaillement de Dourbies (1er ravitaillement solide, intervenant seulement au 43ème km!).  Il se perd avant Trêves, revient sur Michael, qui lui éprouve de terribles maux d estomac, et ils finissent ensemble : 129ème et 130ème en 1h17’16. Incroyable !

Freddy Trichet est revenusur les terres des causses qui l avaient vu l an passé finir l’Endurance Trail des Templiers (100km). Une course assurée en 12h39’25, 273ème.  Steven Callard boucle son tour en 13h35’37. Pas de problème gastrique pour lui cette fois ci. ( à part un coca en trop) Une course durant laquelle il aura souffert lors des 20 premiers kilomètres. Il a fait course commune avec notre grupetto de 5 guerriers jusqu’à Dourbies avant de prendre un envol inéluctable.  Il termine 352ème.

Enfin voici l heure de nos 5 guerriers. « Ce sera un trail de guerriers demain » avait prédit Pierre. Et comment ! Que de souffrances et d émotions. La course se fait sous la houlette de l expérimenté Emmanuel « Manu » Bossis. Pascal, Nicolas et Pierre prennent leur premier départ d un trail si long et difficile. Jérémy quant à luidevait emmener Nicolas mais sa préparation depuis deux mois se limite à deux footing de 30′ et une séance du mardi. Une équipe peu expérimentée, peu entraînée,des barrières horaire resserrées et une course difficile, les ingrédients étaient au chaud pour nous fournir une épopée homérique. Chacun d entre eux va subir son coup de moins bien.  Pascal souffre du genou entre le 20ème et le 40ème.  Manu aura également sa phase délicate dans le Saint Guiral. Jeremy n osait pas espérer rejoindre le 30ème et souffre du 25ème jusqu’à Dourbies (43ème ). Mais ensuite, mais ensuite… ! Pascal va encadrer le groupe et boucler notre cordée de héros de son regard paternel et bienfaiteur. Manu va montrer son expérience en relançant constamment et Jeremy va se montrer l innaretable locomotive de se groupe durant les 35 derniers kilomètres. Et les jeunes ? Nicolas voit sa situation physique se dégrader progressivement.  Les arrêts lors des ravitaillements seront salvateurs. Il trouvera en Leandra et son petit Marius l énergie pour repartir avec un moral et une force insoupçonnée. Les derniers kilometres de descentes du caisse noir et du roc nantais seront malgré tout un calvaire.  Mais quel moral ! Pierre a tut un pied gauche installé et douloureux dès le 10ème kilomètre.  Il a profité des 43 premiers kilomètres pour s amuser avant de subir de terribles coups de bambou entre Dourbies et Trêves puis dans l ascension du Causse noir. Un problème de bâton lui a fait parcourir l ensemble du parcours avec un seul des deux. Galvanisé dans la descente du Causse noir, il termine plein d énergie, bien aidé par Thomas Coutand, son assistance de luxe. Une erreur de parcours dans l ascension du saint Guiral leur coûte une vingtaine de minutes. Et pourtant ils ont tout donné pour finir sous les 15h, réalisant une descente du Causse noir puis une montée vers Cantobre héroïques, un arrêt rapide puis une dernière ascension du roc nantais magnifique. Ils terminent sous les cris explosifs des membres du RAPV présents à l arrivée en 15h02’48 aux 425 426, 427, 428 et 429emes places. Il y avait 500 partants et 443 finisseurs sur cette difficile mais belle course.

BRAVO À TOUS !

 

Images à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *