Resultats

Rosnay, du bleu et du noir en nombre

Ce dimanche le RAPV se déplaçait à Rosnay. Au programme 10,15 et 30km, le tout dans les vignes et la vallée de l’Yon. En l’absence des éléments costauds de l’asso (Mathias Jaulin, Nicolas Pavageau, Sébastien Gauvrit ou encore Guillaume Jourdain), c’est le petit François Grelier qui s’est illustré.

Sur le 10km, Maud Le Picard est partie en randonnée mais prend la 57ème place (11ème féminine) en 58’35

Elodie Brianceau a remis un dossard et prend la 114ème place en 1h09’24

Freddy Babu se prépare.         

 

          Romain et Alexis s’élancent.

 

 

Sur le 15km Thomas Brisset prend la 6ème place en 1h08’52. Dany Renaudin s’est amusé pour prendre la 8ème place en 1h09’19 et cette fois Romain Chantreau qui fête ses 37 ans cette semaine n’a pas pu jouer avec son beau-frère. Il finit en 47ème position en 1h14’51. Alexis Moreau n’est pas loin derrière puisqu’il prend la 56ème place en 1h15’59. Julien Brianceau s’empare de la 109ème place en 1h23’22. Freddy Babu termine sur ses talons en 1h24’17 (116ème). Benoit Landes en termine en 1h26’39 à la 148ème place.

                                                                                                                                                     Julien joue à cache-cache

Sur le 30km ils étaient nombreux à se tester avant les Hospitaliers.

Pascal et Olivier sont mieux cachés que Julien.

Malgré un lièvre brillant François Grelier ne peut que se contenter de la 3ème place en 2h06’41, à 2’36 du premier. Mickaël Bouyer, après sa sortie vélo de la veille prend la 17ème place (ouh qu’il est costaud) en 2h23’07, après avoir fait course commune avec David Luttiau qui en termine en 2h27’05 (21ème). Freddy Remigereau avait décidé de ne pas se faire mal après sa sortie VTT d’hier. Et quand il le décide, on peut lui faire confiance. Un départ très prudent qui a handicapé sérieusement ses chances de faire

mieux que 23ème en 2h28’29.

Au départ il faut au moins un buffle pour écarter le danger autour de François.

 

Il a longtemps parlé (seul) avec Steven Callard 32ème en 2h34’03. La suite de notre peloton rapviste est un peu… plus loin. Mais ils ont couru ensemble, en peloton, avec de grands éclats de rire et en compagnie d’un très sympathique coureur master 3 de Luçon. Emmanuel Bossis, Pascal Richard et Olivier Le Cornec en terminent respectivement 137, 138 et 139èmes en 3h03’58. Pierre Guilbaud les accompagnait jusqu’au 22ème km. Il a bien fait de se faire lâcher car nos trois compères ont perdu de longues minutes (environ 5-6) suite à une erreur d’aiguillage. Cela a permis à Pierre de finir moins loin d’eux que prévu 146ème en 3h05’14.

 

 

Finalement François arrive sans son lièvre et monte sur la boite.

Une réflexion au sujet de « Rosnay, du bleu et du noir en nombre »

  1. Je vois que celui qui a terminé 17 ème après une sortie vélo de la veille a été costaud ! et qu’un autre qui a terminé 23ème (5 mn après) avec également une sortie vélo de 50 km la veille, lui, a été plus léger… ou ne s’est pas trop fait mal…
    Bon, c’est vrai que lorsqu’on a des cuisses de body-builder de 3 cm de diamètre, un 30 km de course le lendemain de 50 km de VTT, ça le fait tranquille ! (enfoiré !) comme disait coluche !
    Heureusement, doubler Mister Guilbaud après 3 ou 4 km (effectivement, ces 3-4 premiers kms là faisaient plutôt penser à un week-end chic) m’a donné un coup de fouet !
    Lorsque la bête m’a vu arriver sur lui, son « qu’est-ce que tu fous là toi » « t’as rien à faire ici » « je ne veux plus te voir » « file ou j’ten mets une » m’a foutu un peu la trouille et m’a fait accélérer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *